Légumes bio retour de marché

Légumes Bio Retour de Marché
Légumes Bio Retour de Marché

Une question revient souvent en famille ou entre amis, concernant le prix des légumes bio.

Les légumes bio sont-il réellement plus chers que des légumes non-bio ? 

Bien entendu, comme je suis une convaincue du marché et du bio... J'aurais tendance à penser que l'écart de prix n'est pas très déterminant. 

Nous pouvons trouver moins cher, toujours moins cher... c'est une question réellement socio-économique. En effet, impossible de remettre en cause, que certaines familles, malheureusement ont un budget restreint pour se nourrir chaque semaine, sans compter qu'il faut aussi acheter des compléments (pain, beurre, pâtes, du riz, mais aussi un peu de viande et poisson...).

J'essais donc de  comparer ce qui reste comparable, à qualité quasi-équivalente, entre le non-bio et des légumes bio, l'écart de prix est-il si significatif?

 

Il faudrait donc que je puisse refaire ces mêmes courses, avec des légumes dits "standards".

Je vous ai retranscrit mes courses de dimanche au marché chez le revendeur Bio, pour se faire une idée du coût réel.

J'ai acheté beaucoup de légumes pour cette semaine. Je vis en région parisienne, ce qui aujourd'hui est quand même considéré comme un facteur de prix un peu plus élevé que la moyenne nationale.

Pourquoi je préfère les légumes bio ?

Pour respecter l'environnement

Je pense que la première raison qui m'a fait adhérer à manger plus bio (et je n'ai pas débuté par ça, mais par acheter des produits ménagers bio), c'est l'impact sur l'environnement.

Ainsi, avant même d'acheter bio, j'ai eu une démarche d'achat alimentaire des produits français, si possible de saison. En effet, un jour j'ai eu un choc en faisant mon marché, j'ai demandé au marchant de fruits et légumes des fraises gariguettes, et malheureusement il n'y en avait plus, il avait tout vendu.

Jusque là rien de très passionnant ... Mais en bon vendeur, le marchant me propose une grosse cagette de fraises provenant de Belgique pour moins cher que la petite barquette de gariguettes qui étaient toutes déjà parties.

Et là, je me souviens mettre très clairement dit, je ne vais quand même pas manger des fraises de Belgique  ! Depuis quand la Belgique fait pousser des fraises ? 

C'est très probablement idiot, je ne savais pas que la fraise était aussi cultivée en Belgique, pour moi il fallait un pays du soleil.

Depuis ce jour, je fais très attention à la provenance des aliments, en plus d'acheter bio, donc d'abord du Français, puis de l'Européen pour ce que nous  ne produisons pas en France (oui, cela me dérange moins d'acheter des oranges et des citrons d'Espagne ou d'Italie).

Et de temps en temps des produits exotiques... Evidemment, on ne va pas attendre l'ananas de France, sinon, on risque de ne jamais en manger. Évidement ne pas manger d'ananas, c'est loin d'être un drame, mais je suis plutôt modérée.

 

Alors oui, s'il n'y a plus d'oignons français, de fraises gariguettes, et bien je n'en achète pas.

Je mange bio, en faisant attention à la provenance en premier lieu pour la protection de l'environnement.

Pour manger moins de pesticides

Puis au fil du temps, en m'intéressant à l'agriculture biologique, l'argument d'ingérer moins de pesticides est quand même important, car nous ignorions jusque-là les effets sur la santé. Aujourd'hui, nombre d'articles scientifiques, mais aussi de vulgarisation, dénoncent et tentent d'expliquer les incidences des pesticides sur la santé. 

Manger 5 fruits et légumes par jour, OK, mais si au final c'est pour ingérer une multitude de pesticides, peut-être vaut-il mieux manger des coquillettes au beurre ?

J'ai été encore frappée, il y a peu de temps, à la lecture d'un article sur les résultats d'une famille suédoise, qui a mangé bio pendant 2 semaines. Les résultats ont démontré une baisse considérable du taux de pesticides retrouvé dans les urines.

Parce que le bio a plus de goût

Pas de grand discours pour s'en convaincre, tout le monde a déjà fait l'expérience de manger une tomate fade et sans goût. Entre une tomate de saison récoltée quand il faut juste avant d’être vendue, et une tomate que l’on trouve toute l’année, mais qui a poussé dans l'engrais et parcouru la moitié de la planète... Il faut juste tester pour vraiment se rendre compte que cela n'a pas le même goût, en fait seule la première tomate a du goût.

Qu'a-t-on dans son panier bio pour 50€ ?

Alors pour en revenir à mon panier du marché pour mes légumes bio, j'ai dépensé 50 € pour tous ces beaux légumes et fruits.

  • 2 brocolis bio - provenance France
  • 2 petits concombre bio - France
  • 1 sac de champignon bio - France
  • 3 gros oignons bio - France
  • 1 gousse d'ail bio - France
  • 2 blettes bio - France
  • 2 belles aubergines bio - France
  • 1 botte de carottes bio - France
  • 1 laitue bio - France
  • 1 poivron vert bio - Espagne
  • 1 poivron rouge bio - Espagne
  • 2 kg de pommes bio - France
  • 3 oranges bio - Espagne
  • 3 citrons bio - Espagne
  • 3 kiwi bio - probablement pas français
  • ciboulette - France
  • 6 œufs bio - France

Votre avis m'intéresse sur ce beau panier de légumes.

Cela donnera aussi aux personnes qui sont persuadées que le bio ce n'est pas pour eux financièrement, de voir ce qu'il est possible de faire avec un gros panier de légumes. Toute la semaine je vais pouvoir vous donner des recettes faites avec ces légumes bio.

Le bio se démocratise, même en grande surface. Est-il équivalent ?


Envie de découvrir d'autres recettes :

Brioche
Brioche
Cheese Cake
Cheese Cake


A votre avis, trop cher ou raisonnable ?

Écrire commentaire

Commentaires : 1